11. Mobilité pour tous : mettre en route ce grand chantier (1/2)

Incroyable mais vrai : les 25 000 habitants de la Communauté des Communes Giennoises n’ont toujours pas, en 2019, de réseau public de transport dédié. Par ailleurs, Il est paradoxal de tout faire pour que l’accès en voiture au centre ville soit problématique et, en même temps, ne pas avoir de politique de mobilité sur le territoire. La mobilité du quotidien est pour nous un des grands chantiers de la prochaine mandature. C’est pourquoi, nous nous engageons à…

  • Saisir pour la Communauté des Communes Giennoises la compétence organisatrice des transports et désigner un vice-président aux transports et à la mobilité
  • En concertation avec les usagers, les entreprises du Giennois, le Pays Giennois et la Région Centre Val de Loire, établir un réseau de transport interurbain, complémentaire du transport REMI + MOBILITE à la demande
  • Proposer aux Giennois et aux Arrablésiens un service de transport gratuit communal
  • Saisir l’initiative du Pays Giennois d’auto-stop organisé « Rézo Pouce » pour la mettre en œuvre à Gien et à Arrabloy
  • Étabir un plan de déplacements pour les piétons et les cyclistes sur l’ensemble de la Ville de Gien et du Bourg d’Arrabloy