19. Faire vivre un lien social fort et susciter le bénévolat

La participation des habitants à la vie de leur commune ne se décrète pas. Nous considérons que c’est de la responsabilité des élus d’en susciter l’envie : d’abord en donnant l’exemple, ensuite en reconnaissant le bénévolat à sa juste valeur. Ces dernières années, trop de bonnes volontés ont été refoulées ou ignorées. Il est bien plus facile de casser la confiance que de la restaurer…

Le lien social est important dans de nombreux aspects de la vie quotidienne : sécurité, propreté, animations, … mais aussi dans des domaines moins connus dans le Giennois comme les mobilités, l’alimentation, l’énergie, l’économie locale. Tous ces aspects seront développés dans le projet que nous portons pour Gien et Arrabloy.

Quel que soit le domaine d’application, il y a des principes, superbement ignorés par la municipalité sortante,  que nous nous engageons à respecter :

  • La Mairie doit être un tiers de confiance : elle met en lien, les uns avec les autres, les habitants, les acteurs professionnels locaux, ainsi que les usagers, et ceci gratuitement. Par exemple, pour le covoiturage, nous mettrons à disposition une plate-forme de rencontre entre des conducteurs et des personnes conduites.
  • La Mairie doit faciliter la communication entre les habitants à travers tous les supports utilisés : Internet, papier, radio… Un soin particulier doit être apporté pour l’affichage participatif ouvert aux habitants. Afficher quelque chose à Gien aujourd’hui relève de l’exploit, autant pour un simple habitant, que pour nos associations culturelles et sportives ! Qu’est devenu le panneau vertical lumineux de la place Leclerc depuis les travaux d’aménagement ?
  • La Mairie doit permettre la mise en réseau des associations, des commerçants, des agents des différents organismes qui œuvrent sur le terrain avec les assemblées de quartier, selon les projets.
  • Enfin, la Mairie doit mettre à la disposition des habitants des lieux de réunion et d’expression.