22. Retirer les poubelles semi-enterrées

L’équipe municipale sortante a réussi l’exploit de passer d’un ramassage de proximité quotidien dans le centre-ville du 15 juin au 15 septembre, et trois par semaine le reste de l’année, à… zéro, tout en augmentant la taxe des ordures ménagères. Moins de service public, pour plus cher, c’est cela que nous ne voulons plus. Nous nous engageons à…

  • Renégocier la collecte des ordures ménagères du centre-ville avec le SMICTOM
  • Organiser des « brigades vertes » municipales en complément des ramassages du SMICTOM
  • Fermer, puis retirer les containers semi-enterrés du centre-ville
  • Végétaliser les emplacements des containers semi-enterrés dans un centre-ville devenu trop minéral

Place Leclerc, le problème est posé de façon encore plus cruciale. Les containers semi-enterrés ne sont pas adaptés à une zone commerçante. Les commerçants sont invités à aller à la déchetterie pour y déposer leurs emballages. C’est une démarche payante pour les professionnels. Des sacs s’amoncellent quotidiennement à proximité des containers.

Au bout d’un an, la démonstration est faite : Les containers semi-enterrés ne sont ni esthétiques ni efficaces, et en plus ils sentent mauvais.