31. Soutenir l’industrie giennoise en facilitant l’embauche durable de personnel qualifié

L’industrie giennoise est fidèlement ancrée dans le territoire. Actuellement elle rencontre, comme dans l’ensemble de la Région, des difficultés à recruter du personnel qualifié et stable, que ce soit dans le bassin de vie du Giennois ou à l’extérieur. Nous serons des élus engagés aux côtés des industriels pour relever ce défi.

En partenariat avec l’Etat, la Région Centre Val de Loire, Pôle Emploi et le MEPAG (Mouvement des Entreprises du Pays Giennois) nous nous engageons à :

  • Agir pour la concrétisation des projets identifiés dans le cadre du dispositif « Territoire d’Industrie » lancé par le Gouvernement en 2018. Nous serons favorables à l’extension du dispositif, aujourd’hui réservé au territoire du Montargois en Gâtinais et à la Communauté des Communes Giennoises, à la Communauté des Communes Berry Loire Puisaye.
  • Organiser un accueil pratique et convivial des nouveaux recrutés et de leurs familles à travers une conciergerie polyvalente : trouver un logement, une école, des activités, un réseau professionnel…
  • Comme pour l’installation de nouveaux médecins, avoir clairement à l’esprit que le dynamisme et l’attractivité du cadre de vie de Gien et Arrabloy doivent être améliorés de manière importante, comme préalable indispensable à l’installation dans nos communes.
  • Rapprocher davantage les établissements de formation et les entreprises à travers des échanges formalisés avec les équipes enseignantes et le parrainage des filières de formation par les entreprises. La collaboration entre le Lycée Professionnel Marguerite Audoux et le MEPAG est déjà fructueuse.
  • Soutenir, pour la formation initiale, l’ouverture de nouveaux diplômes post BAC dans le Giennois, notamment dans la maintenance industrielle, la papeterie et la chimie.
  • Soutenir, pour la formation professionnelle, les initiatives Etat-Région pour des parcours de formation personnalisés et sans couture au sein des entreprises qui recrutent.
  • Favoriser l’apprentissage au sein des entreprises, en particulier en adhérant au dispositif régional eLogement (logement chez l’habitant sécurisé pour les apprentis)
  • Mettre en valeur l’industrie emblématique du Giennois qu’est la Faïencerie en soutenant la rénovation de son Musée et en arborant la faïence en tant que signe distinctif dans le mobilier urbain. Dans la communication institutionnelle, il sera rappelé que ce n’est pas Gien qui a fait la Faïencerie, mais la Faïencerie qui fait Gien et qui lui a donné sa renommée internationale.