34. Créer un Musée de la Ville de Gien

Nous soutiendrons la création d’un Musée de la Ville de Gien. L’Histoire de Gien épouse celle de la France jusqu’à nos jours. Elle mérite d’être contée, illustrée, comprise et diffusée. Elle est tellement foisonnante, que le Musée devra abriter des expositions temporaires… Pour plusieurs raisons, la reconversion de l’ancien Tribunal en Musée nous semble porteuse de sens.

La création d’un Musée public, pour illustrer et mettre en valeur l’Histoire de la Ville jusqu’à nos jours, est une idée ancienne, jamais réalisée jusqu’à présent. Nous nous engageons à lancer ce projet. Il faut pour cela plusieurs conditions de réussite auxquelles nous nous attacherons :

  • Obtenir le consensus autour de ce projet de la part des animateurs de la vie culturelle et touristique giennoise, ainsi que des acteurs de la formation et de l’enseignement scolaire, collège et lycée.
  • Lancer la constitution d’un Comité scientifique ouvert aux associations Giennoises de l’Histoire et du souvenir (Société Historique et archéologique du Giennois, Anciens combattants…)
  • Donner l’impulsion initiale pour la constitution d’une association d’habitants « Les Amis du Musée de Gien ». Un projet d’une telle ampleur et d’une telle résonance dans le souvenir des Giennois doit prendre racine dans un élan populaire.
  • Le Musée, public, sera d’envergure régionale, mais la conception du projet anticipera sur sa labellisation nationale ultérieure.
  • Le Berry est la porte d’entrée de la Loire à Vélo à Gien. Nous donnerons l’impulsion nécessaire pour que la Ville puisse profiter pleinement des bénéfices du tourisme, notamment à travers un projet de réhabilitation de l’ancien Tribunal et en reliant le Berry au centre-ville. La création du Musée en Berry sera une source de redynamisation puissante de cette partie de la ville, notamment des Quais de Châtillon et de Sully, qui profitera aux communes giennoises du Berry. Il créera une étape obligatoire pour les touristes à vélo qui passent en direction du Pont-Canal de Briare, et les incitera à connaître la ville davantage.
  • Le bâtiment de l’ancien Tribunal fait partie du patrimoine de Gien. Il est délaissé depuis des années, ses abords sont dans un état d’abandon dommageable, en particulier côté Route de Bourges. Il abrite à ce jour le Centre d’Orientation qui va devoir fermer prochainement, par décision gouvernementale, et l’Inspection locale de l’Éducation nationale qui comprend cinq personnes.