45. Faire renaître les Fêtes Historiques

(Source Photo: SHAG)

Nous bâtirons les conditions nécessaires pour que les Fêtes historiques soient de nouveau une réalité à Gien. Pour le plaisir de tous les Giennois et de leurs visiteurs, mais aussi parce que les Fêtes historiques apportent bien plus qu’un moment de féerie : elles sont un merveilleux ciment pour reconstruire le lien social et le vivre ensemble.

À l’origine de la manifestation internationalement connue du Puy du Fou, il y a une mobilisation exceptionnelle des habitants. Plus près de chez nous, les fêtes écossaises d’Aubigny attirent des milliers de visiteurs et impliquent la population. C’est le rôle des élus de donner envie et de donner l’impulsion nécessaire pour créer un élan populaire et créateur.

  • Il faudra commencer petit, afin de grandir année après année. Il y a trop longtemps que les fêtes historiques ont cessé de faire battre le cœur de Gien.
  • Comme en 1934, année de la première édition, un travail important de recherche et de partage des événements marquants accompagnera la renaissance des Fêtes historiques. Un comité scientifique sera crée, en lien avec la SHAG, habitants volontaires, la Ville de Gien et des historiens de métier. Ce comité scientifique aura également pour mission de préparer l’ouverture du Musée de la Ville de Gien.
  • Un travail de vulgarisation des événements historiques giennois auprès des enfants et des jeunes sera coordonné par le Conseil Associatif du Giennois avec les enseignants, les éducateurs et la Mairie.
  • De nombreux costumes sont gardés par l’Association Culturelle du Giennois. Ils peuvent inspirer de nouvelles créations. Il est important d’appeler toutes les occasions de participation à la Fête.
  • L’organisation artistique et la mobilisation des figurants seront confiées à des animateurs professionnels avec l’expérience des grandes manifestations populaires.