Gien ouvert sur l’Europe

La ville de Gien est jumelée avec 3 villes en Europe : Niebüll en Allemagne ; Malmesbury au Royaume Uni et Redondo au Portugal. Du 26 au 29 Juin 2020, Gien et Malmesbury fêteront les 20 ans de leur jumelage avec une  exposition (photos, peintures, artisanat). Dans le cadre des jumelages, des cours hebdomadaires d’anglais et d’allemand sont dispensés par des professeurs retraités moyennant une participation modeste.

Pas d’accès internet à la Maison des Associations

La Maison des Associations située rue Paulin Enfert héberge le siège social et les bureaux de plusieurs associations giennoises. Pour le travail des associations comme pour la tenue de leurs réunions et assemblées générales, rien n’a été prévu pour bénéficier d’un accès internet. La connexion à une box en accès partagé dans des conditions précises, c’est assez simple. Ce lieu dédié à la vie associative giennoise doit apporter cet outil indispensable aujourd’hui !

Zone 30 étendue à tout le centre-ville

L’arrêté municipal n° 1104 du 17 octobre 2019 instaure une « zone 30 » sur l’ensemble du centre-ville de Gien et jusqu’en Berry. De ce fait, le Pont de Gien est également limité à 30 km/h… mais aucun panneau ne le rappelle. Franchir ce pont à vélo est particulièrement dangereux puisque les voitures, n’étant pas engagées à respecter cette limitation de vitesse, cherchent à doubler les cyclistes et effectuent leur dépassement sans aucune visibilité. D’autre part, lorsqu’une « zone 30 » est instaurée, l’ensemble du réseau routier peut être emprunté à contre-sens par les cyclistes. A Gien, l’absence d’aménagements et de signalisation rendent la pratique du vélo dangereuse.

Vous avez la nationalité d’un pays européen ? Alors vous pouvez voter !

Un citoyen européen qui réside en France a le droit de voter aux élections municipales et aux élections européennes à condition d’être inscrit sur les listes électorales françaises. La date limite d’inscription pour voter les 15 et 22 mars 2020 est le 7 février 2020. Il vous suffit de vous munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile puis de vous rendre à l’Espace Gonat (derrière l’ancienne Mairie, rue de l’Hôtel de Ville).

Le revenu annuel moyen d’un foyer giennois est de 17 622 euros

Une enquête de l’INSEE publiée fin 2017 révèle que le niveau de vie médian des ménages à Gien est de 17 622 euros. Ce résultat classe notre ville dans les 10 % des communes françaises les plus pauvres. Parmi les foyers giennois, environ 2000 ont un revenu annuel moyen de 7 000 euros.

C’est pourquoi, notre première préoccupation sera…

Lire la suite

Fermeture des Centres d’Orientation et d’Information (CIO)

Le gouvernement s’apprête à supprimer les 390 CIO en France pour transférer cette compétence aux établissements (collège et lycées), supprimant de facto l’accès de ce service public à tous les élèves des établissements privés, avec et sans contrat, ainsi qu’aux jeunes déscolarisés (30000 jeunes selon l’UNICEF). Notre Région Centre-Val de Loire a négocié avec le Gouvernement de pouvoir garder au moins un Directeur par Département et financera sur son budget régional un deuxième poste. Ce n’est malheureusement pas suffisant pour compenser la décision du Gouvernement, mais c’est déjà beaucoup plus que dans les autres Régions françaises.

Nouveau défi : Classer Gien dans les villes idéales

Sur le site national www.ville-ideale.fr, chacun peut noter sa ville en évaluant 9 critères différents. Nous avons recherché la note obtenue par Gien : notre ville obtient une note globale de 3,41/10. La note attribuée en matière de Commerces est encore plus faible : 3/10. Peut mieux faire… Gien a tout pour être classée dans les villes idéales : Ensemble, pour Gien et Arrabloy, nous pouvons faire mieux !

Éclairage public à Gien : nous commanderons un audit technique

L’éclairage public en continu à Gien ne semble pas être en conformité avec les exigences de l’arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, la réduction et la limitation des nuisances lumineuses qui réglemente tout l’éclairage public, dont les zones naturelles protégées. Il vient d’entrer en vigueur ce mois-ci.

Lire la suite

Neuf « points poubelles » étaient prévus dans le centre-ville

Les cinq points de containers semi-enterrés du centre-ville ne sont pas adaptés aux besoins des habitants et des commerçants, ni à l’usage des places et terrasses où ils se trouvent. De plus, ils ne sont pas accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite. Quant au « confort olfactif » des touristes, clients du marché ou simples piétons, il est mis à rude épreuve !

Les Giennois l’ont échappé belle : ce ne sont pas 5 mais bien 9 points d’apport « volontaire » qui avaient été envisagés dans le projet initial du centre-ville ! Certains s’étaient révélés impossibles d’accès pour le camion benne de ramassage…

Il faut mégotter sur les mégots

Les 4000 produits toxiques contenus dans UN seul mégot peuvent polluer jusqu’à 500 litres d’eau. A cette pollution environnementale s’ajoute la pollution visuelle des mégots jonchant les trottoirs, jetés négligemment par des fumeurs ignorant leur toxicité. Depuis août 2019, le collectif La Voix des Giennois, en partenariat avec les buralistes de Gien, récolte leurs mégots qui seront ensuite expédiés en Bretagne où l’entreprise MéGO se charge de leur recyclage. http://lavoixdesgiennois.fr/index.php/ma-ville-sans-megots/