16. Mobilisation du tissu associatif giennois pour animer Gien et Arrabloy

À l’heure où le bénévolat est une valeur qui se perd, tandis que la société devient de plus en plus individualiste, les associations méritent tout le soutien des élus locaux. Elles sont essentielles au dynamisme d’un territoire et à la reconstruction d’un lien social mis à mal depuis plusieurs années à Gien et à Arrabloy. Pour cela, nous nous engageons à…

Lire la suite

17. Susciter la participation des citoyens à la vie des communes de Gien et d’Arrabloy

Pratiquée déjà dans de nombreuses communes, la démocratie participative à Gien et à Arrabloy n’a pas été amorcée jusqu’à présent par les élus. Il nous faudra donc, d’abord, poser les premières bases pour qu’elle puisse, au fil des années, s’enraciner et se développer. Tout au long de nos contacts auprès de chaque foyer de Gien et d’Arrabloy, nous avons rencontré plusieurs personnes ayant manifesté un intérêt pour participer à la vie de leur quartier. Voici la méthode et les moyens que nous nous engageons à mettre en œuvre pour y parvenir :

Lire la suite

18. La Mairie et la Comcom communiqueront correctement auprès du public 2/2

Une bonne communication auprès du public n’est pas une question d’argent, mais d’organisation et de volonté politique. La communication et la transparence sont, pour nous, parce que sans elles il n’y a pas de démocratie possible, une priorité. Le respect et l’avancement de nos engagements de campagne seront publiés de manière transparente. Nous nous engageons à :

Lire la suite

13. Mobilité pour tous : mettre en route ce grand chantier (2/2)

La diminution de l’usage du véhicule personnel pour la mobilité du quotidien est une priorité dans toutes les villes de France, mais particulièrement à Gien où rien n’a encore été fait. C’est pourtant, le rôle des élus de proposer à la population de véritables alternatives à la voiture, pratiques et réalistes. Pour le centre-ville, il y a en plus un enjeu économique direct : moins il y a de voitures (de salariés, de commerçants, de professions libérales…) stationnées toute la journée, plus il y a de places pour les personnes qui viennent acheter, faire leurs démarches, visiter… Pour réussir ce pari en douceur, nous nous engageons à :

Lire la suite

14. Pouvoir se garer en centre-ville

Les habitants, commerçants et usagers rencontrés sont unanimes : il manque des places de stationnement dans le centre-ville de Gien. L’équipe municipale sortante a beau invoquer le parking couvert et la place du Château, les années passent et rien n’y fait : les Giennois, habitants et commerçants, souhaitent plus de places de parking. C’est pourquoi nous nous engageons à…

Lire la suite

15. Rendre la ville accessible aux Personnes à Mobilité Réduite

Parmi les grands oubliés de la mandature sortante, figurent les « piétons particuliers ». Ce sont les Personnes à Mobilité Réduite, mais aussi les personnes à béquille, en déambulateur ou des parents avec poussette… Nous nous engageons à mettre aux normes d’accessibilité et de sécurité les espaces publics et les bâtiments municipaux, comme le prévoit la Loi de février 2005. En particulier, le quai Lenoir et l’espace Gonat, bâtiment pourtant dédié au « service à la population »…

Lire la suite

10. Violences faites aux femmes : prévenir et protéger

Deux chiffres terribles :
– Loiret, 2018 : 1300 cas de violences conjugales
– Loiret, 2019 : triste record national avec 3 fois plus de cas de violences que la moyenne en France.
À ce jour, les associations de bénévoles sont submergées et se sentent démunies face à des situations de détresse et, parfois, d’urgence vitale. À Gien, aucun dispositif spécifique pour mettre à l’abri les victimes de ces violences. Face à ce drame, nous nous engageons à…

Lire la suite

11. Mobilité pour tous : mettre en route ce grand chantier (1/2)

Incroyable mais vrai : les 25 000 habitants de la Communauté des Communes Giennoises n’ont toujours pas, en 2019, de réseau public de transport dédié. Par ailleurs, Il est paradoxal de tout faire pour que l’accès en voiture au centre ville soit problématique et, en même temps, ne pas avoir de politique de mobilité sur le territoire. La mobilité du quotidien est pour nous un des grands chantiers de la prochaine mandature. C’est pourquoi, nous nous engageons à…

Lire la suite

12. Établir un plan de circulation en concertation avec les usagers

Un plan de circulation, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un outil indispensable à l’aménagement d’une ville qui doit être établi en concertation et rendu public avec des échéances année par année. A l’évidence, il manque un vrai plan de circulation à Gien. Nous nous engageons à lancer ce chantier dès le début de la mandature en respectant les étapes indispensables, notamment :

Lire la suite

07. Création d’une commission de déontologie au sein du conseil municipal

Au fil des sondages (2010, 2014, 2016…) la majorité des personnes interrogées estime que leurs dirigeants politiques sont corrompus et n’agissent pas au seul service de l’intérêt général. Pour que la démocratie locale à laquelle nous aspirons soit vivante, il est indispensable de renouer des liens de confiance des habitants envers leurs élus.
J’en ai fait la proposition à la majorité municipale actuelle, et, pour ma part, je m’engage à créer, dès le début du prochain mandat, une commission de déontologie. Une commission de déontologie, qu’est-ce que c’est ?

Lire la suite

08. Redonner les moyens d’agir à la police municipale

Les effectifs de police ont été réduits de moitié au cours du mandat. À présent, avec 6 policiers inscrits aux effectifs, il est impossible d’assurer une présence au service d’une population de plus de 14 000 habitants. Or le rôle et les moyens de la police municipale relèvent directement de la responsabilité du Maire. Pour assurer une présence sur l’ensemble des quartiers de la Ville et du Bourg, nous nous engageons à …  

Lire la suite

09. Remettre en service les feux au Pont

Un an après, on ne s’y habitue toujours pas. A chaque traversée du « carrefour de tous les dangers », on a peur. Des accidents corporels, malheureusement, se sont produits. Il est grand temps d’écouter les usagers de ce carrefour et les commerçants qui réclament, à 80% selon une consultation de novembre 2018, la remise des feux au Vieux Pont.
Cependant, cela doit s’inscrire dans un plan de circulation spécifique qui sera développé dans une prochaine Lettre de campagne.