Ce serait bien…

Le JDG du 19 septembre 2019, relatant la visite de terrain du nouveau Préfet du Loiret aux Montoires, cite : « Le fait de mener simultanément les projets ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) et l’action Cœur de Ville favorise la cohésion sociale et participe à instaurer une meilleure circulation entre les deux quartiers »…

Les 3,6 km de parcours (2,5 km à vol d’oiseau) qui séparent le quartier des Montoires du centre-ville de Gien sont vécus comme une vraie barrière dans une ville où 69% des habitants jugent le lien entre les quartiers « Inexistant ou médiocre ».* A ce jour, et depuis le début du chantier Cœur de Ville, aucune action n’a été réalisée pour mieux relier les quartiers au centre-ville.

Nous nous engageons à ce que le souhait de M. le Préfet devienne réalité lorsque nous serons en responsabilité à la Mairie de Gien !

* Consultation réalisée auprès de plus de 650 Giennois en octobre-décembre 2018 par La Voix des Giennois