Des racines et des ailes

Madame, Monsieur,

L’Histoire de Gien épouse l’Histoire de France. Elle peut être une source d’inspiration pleine de sens pour des projets éducatifs et touristiques qui contribueront au rayonnement de Gien.

Sans doute notre rapport au temps et à l’Histoire, en cette période de perte des repères, détient la clé de la renaissance de Gien que nous appelons de nos vœux. C’est pourquoi nous serons particulièrement attentifs à recréer des liens intergénérationnels. Il y a l’Histoire de Gien à mettre en valeur auprès des habitants car le partage d’une même culture locale est facteur de cohésion et de vivre ensemble. Mais, il y aussi l’évolution récente extrêmement rapide de notre société qui a vu, en deux ou trois générations, des territoires comme le Giennois perdre leur douceur de vivre.

Pour pouvoir, ensemble, écrire l’histoire de la renaissance de Gien et d’Arrabloy, il nous faut prendre en compte les raisons pour lesquelles la transmission a été si faible ces dernières années. La transition citoyenne et écologique répond durablement aux grands déséquilibres actuels, aux premiers rangs desquels figurent la désertification des territoires, l’accroissement des inégalités et le dérèglement climatique. Pour amorcer la transition dans le Giennois, il faudra cependant retrouver des savoirs et des savoir-faire qui ne sont plus transmis et sont tombés dans l’oubli.

Nous prendrons soin de nos aînés pour le respect que nous leur devons. Le lien intergénérationnel se nourrit du partage de leurs témoignages. Il contribuera à retisser le lien social entre les habitants grâce auquel nous pourrons bâtir une « vie » locale riche et attractive.

Christelle de Crémiers
Conseillère municipale de Gien et Vice-Présidente de la Région Centre-Val de Loire