Eclairage public : nul n’est censé ignorer la Loi

La Mairie a dépensé 2,24 millions d’euros pour remplacer tous les luminaires en 2019… avec du matériel qui deviendra non conforme dès le 1er janvier 2020, avec obligation de mise en conformité au plus tard en 2025.
L’arrêté ministériel du 27 décembre 2018 relatif à la réduction des nuisances lumineuses exige des communes, en particulier, deux points essentiels :

  • La lumière émise vers le ciel doit être inférieure à 4% en général et de 0% en zone naturelle protégée. Il y a trois zones naturelles protégées sur la commune de Gien.
  • La température de couleur ne doit en aucun cas dépasser les 3000 Kelvins (K) et, pour les zones protégées, la limite est à 2400 K. Or les luminaires installés dépassent les 4000 K. Plus une lumière est blanche, éblouissante, plus sa température de couleur est élevée. Pour information, la lumière du jour est comprise entre 4000 et 7000 K.