« Je ne me rends plus en centre-ville. »

Cette phrase a été entendue des centaines de fois dans les rues de Gien et d’Arrabloy. Les raisons sont diverses (suppression de l’accès au bus municipal, accès difficile pour les personnes à mobilité réduite, sens de circulation et nombre de places de parking décourageants…), mais le résultat est le même : quel gâchis !

« Il y a tellement de commerces qui ont fermé et avec les PV pour le stationnement… du coup, on ne vient plus dans Gien. On va faire nos courses dans les grandes surfaces ou bien à Montargis. »