L’eau est chère à Gien

À Gien, la gestion de l’eau est organisée en DSP (Délégation de Service Public) et confiée entièrement à une entreprise privée. Nous avons enquêté auprès de sept communes du Loiret où la gestion de l’eau est municipale. À consommation égale, les factures d’eau dans ces 7 communes sont toutes inférieures à celle de la commune de Gien. A Gien, 100 m3 coûtent 400 euros TTC, contre 220 euros TTC à Saint-Brisson et 178 euros TTC à Saint -Gondon. Et si la gestion de l’eau devenait municipale à Gien ? Avant de devenir intercommunale…

Les factures d’eau des communes en régie municipale étudiées sont de 26 % jusqu’à 56 % moins chères qu’à Gien. Les sept communes loirétaines étudiées sont les suivantes : Beaune-la-Rolande, Saint-Florent-le-Jeune, Pressigny-les-Pins, Saint-Brisson, Lorris, Oussoy-en-Gâtinais, Saint-Gondon. En région Centre-Val-de-Loire, des villes plus grandes comme Vierzon ou Blois sont passées depuis quelques années en régie municipale avec des résultats déjà très probants.

La DSP de l’eau à Gien arrive à échéance fin 2021, dans deux ans. Dès le début de notre mandat, nous étudierons les modalités de la municipalisation du service de l’eau potable.

Le budget de l’eau est un budget fermé, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible pour une municipalité d’affecter les économies éventuelles vers d’autres budgets non liés à la gestion de l’eau. C’est pourquoi, notre engagement d’étudier sérieusement le passage en régie municipale du service de l’eau est réalisé dans le but de retrouver de la marge de manœuvre pour investir dans la qualité du réseau d’eau potable et de rendre de l’argent aux Giennois, qui le méritent bien après plus de trente ans de DSP…