Neuf « points poubelles » étaient prévus dans le centre-ville

Les cinq points de containers semi-enterrés du centre-ville ne sont pas adaptés aux besoins des habitants et des commerçants, ni à l’usage des places et terrasses où ils se trouvent. De plus, ils ne sont pas accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite. Quant au « confort olfactif » des touristes, clients du marché ou simples piétons, il est mis à rude épreuve !

Les Giennois l’ont échappé belle : ce ne sont pas 5 mais bien 9 points d’apport « volontaire » qui avaient été envisagés dans le projet initial du centre-ville ! Certains s’étaient révélés impossibles d’accès pour le camion benne de ramassage…