Petit déjeuner gratuit dans les écoles

Cette action a été annoncée à l’initiative de la municipalité Giennoise lors de la rentrée 2019. Il s’agit en réalité, d’une mesure de l’État dans le cadre de la «stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté».
En effet, l’État consacre 6 millions d’euros au financement des petits déjeuners et attribue une dotation dédiée pour encourager et soutenir l’organisation de petits déjeuners à l’école.
Par ailleurs, la loi EGALIM impose 50% de produits durables ou sous signes d’origine et de qualité (dont des produits bio) dans la restauration collective publique à partir du 1er janvier 2022. La mairie ayant externalisé les repas via une entreprise située à Poitiers, on peut se demander comment va-t-elle pouvoir s’y conformer ?