Une entrave à l’information pour l’enquête publique

La construction d’un crématorium sur Gien a été votée courant 2019 par la majorité sortante. Nous avons jusqu’au 10 février 2020 pour donner notre avis sur ce dossier par le biais d’une enquête publique consultable sur le site « legiennois.fr ». Comme toute enquête publique, ce dossier comporte un volet économique et financier ainsi qu’un planning prévisionnel des travaux. Jusque là, rien d’étonnant… Cependant, on y découvre que la première pierre aurait dû être posée fin 2019, et que les travaux de terrassement devraient être démarrés depuis décembre 2019… Quant au compte prévisionnel d’exploitation, tous les chiffres prévisionnels ont été masqués en noir ! Une enquête publique sans les éléments financiers d’information… pas facile d’avoir un avis dans ces conditions !

INTOX ?